Qu’est ce qu’un site Internet

Préambule

Cet article a pour objet de présenter de manière synthétique les sites Internet. Afin de rendre les choses simples, des informations ont été omises ou simplifiées. Le sujet est donc volontairement couvert avec moins d’exhaustivité que nécessaire pour expliquer techniquement le sujet.

Qu’est ce qu’une page Internet ?

Une page Internet est un document texte, informatique, qui contient le plus souvent des informations avec une mise en page. Ces informations peuvent être du texte, des photos, des vidéos, des liens hypertexte

Un lien hypertexte est tout simplement un lien vers une autre ressource, par exemple un autre site. L’utilisateur clique dessus et se retrouve transporté vers une autre page Internet, du même site ou d’un autre site. Ces liens hypertexte permettent aussi d’envoyer un e-mail, de télécharger un fichier et bien d’autres choses.

Comment accède-t’on à une page Internet ?

Une page Internet est accessible par un lien hypertexte, communément appelé URL ou URI, voici un exemple :

http://www.solarproject.fr/

Vous l’avez donc compris, un site Internet est un ensemble de ressources et pour créer un site internet, il faut donc des liens hypertexte.

Pour avoir ces liens, il faut d’abord obtenir un nom de domaine. Dans ce cas précis, le nom de domaine est « solarproject.fr », il est précédé par le nom de l’hôte « www » qui permet de préciser sur quel serveur se situe la ressource.

On obtient un nom de domaine en s’adressant à un organisme spécialisé nommé Registar ou bureau d’enregistrement. On loue le nom de domaine de manière annuelle. Certains noms de domaine sont soumis à un contrôle, c’est le cas, entre autres, des noms de domaine se finissant par « .fr »; leur attribution est contrôlée par l’AFNIC afin de garantir l’utilisation de ces noms par des entités de nationalités françaises.

Avoir un nom de domaine présente de multiples avantages :

  • Vous bénéficiez d’une adresse que tout le monde pourra mémoriser et reconnaitre
  • Vous pourrez mettre en place autant de services et de serveurs que nécessaire, par exemple www.noonsphoto.fr, blog.noonsphoto.fr, mail.noonsphoto.fr, …
  • Vous disposez d’adresses e-mail personnalisées avec un site dédié pour lire et écrire des mails, par exemple : contactez-moi@solarproject.fr, reservation@solarproject.fr, …

Qu’est ce qu’un serveur ?

Sous ce nom qui semble très compliqué, se cache quelque chose de très trivial : il s’agit simplement d’un ordinateur !
Vous pourriez installer vous même un serveur de page Internet sur votre ordinateur personnel avec les bonnes compétences et un peu de patience. Cependant, ces machines sont conçues pour être très puissantes et pour fonctionner en continue (H24, 7j/7). Elles sont le plus souvent dans des armoires dédiées qui se trouvent elles mêmes dans des centres de données. Un serveur est accessible par une adresse IP, soit une série de chiffres séparés par des points, par exemple :

14.134.67.12

Comme ces chiffres sont difficiles à mémoriser, on les fait correspondre à un nom de domaine. Ceci est aussi très simple : quand vous appelez votre collègue par téléphone, le plus souvent, vous le cherchez par son nom et prénom plutôt que par son numéro de téléphone.
Ce qu’il faut retenir : Un nom de domaine correspond à une adresse IP, une adresse IP correspond à un serveur.

Le but d’un serveur est de fournir un service. Dans notre cas, il s’agit de fournir des pages Internet à l’internaute. Le site internet doit donc être hébergé sur un serveur. Ce dernier utilise un protocole qui va servir à échanger correctement les informations entre cet ordinateur et l’internaute. Ce protocole se nomme HTTP et nous pouvons voir cette information au début de l’adresse du site internet et de son URL juste avant « :// »

http://www.prieure-grandmont.fr/programmation/

En quoi consiste un hébergement de site internet ?

Nous avons vu ce qu’est un nom de domaine, une adresse IP et un serveur, nous pouvons donc maintenant définir ce qu’est une hébergement web. Un hébergement est un espace sur un serveur, lui même dans un centre de données; celui ci fournit des sites internet. Chaque site a sa propre adresse : le nom de domaine.

Le prestataire ou hébergeur se charge de l’administration du serveur et de la gestion des noms de domaine. Le client peut éventuellement gérer la manipulation du nom de domaine mais, la plupart du temps, le prestataire réalise les interventions techniques qui demeurent tout de même assez complexes.

Certains prestataires fournissent des solutions très complètes qui sont souvent très onéreuses, elles incluent des options de disponibilité pour garantir que le site est accessible tout le temps, des sauvegardes fréquentes, des protections contre les attaques informatiques, un service de SAV…

Qu’est ce qu’un site sécurisé ?

Quand vous êtes dans votre navigateur (Internet Explorer, Firefox, Chrome, …), vous pouvez voir une icone verte dans la barre d’adresse. L’adresse est alors précédée du protocole « https« , avec ‘s’ pour secure :

Ces symboles indiquent que les informations échangées entre le site internet et l’internaute sont cryptées/brouillées avec des clés. Seul les propriétaires de ces clés peuvent lire correctement ces informations; une fois ces informations décryptées, on dit que les messages sont visibles en clair.

La cryptographie est un sujet complexe, le rôle du prestataire est de vous accompagner dans la démarche d’obtention des outils destinés à la sécurisation des échanges : Le certificat SSL.
Dans la plupart des cas, la sécurisation n’est pas utile. Cependant, elle devient hautement conseillée quand on doit échanger des informations sensibles telles que des mots de passe, des informations à caractère privées ou des données bancaires. Il est donc courant de voir ces symboles sur des sites de vente en ligne, les services publics et les boites e-mail en ligne (webmail)

Comment être visible sur internet ?

Un site de e-commerce, une vitrine, un blog et d’autres types de sites sont naturellement accessibles sur Internet. Cependant, les faire apparaître en première page de votre moteur de recherche favori peut s’avérer fastidieux. Ces activités se nomment le référencement de sites et la gestion de trafic internet. On peut également rajouter dans ces activités les gestionnaires de communautés qui se chargent d’animer les forums, les pages de votre site, et les réseaux sociaux.

Qu’en est-il des réseaux sociaux ?

Dans le cas des réseaux sociaux, les pages créées dans votre compte sont automatiquement référencées sur les moteurs de recherche; il sera très certainement nécessaire d’activer les bonnes options pour y arriver (visibilité publique). Vos autres contacts du réseau social peuvent voir la page. Les entreprises qui gèrent ces réseaux fournissent des outils marketing et statistiques afin d’atteindre plus de personnes. Ces outils sont le plus souvent payants et se présentent sous la forme de campagnes publicitaires. Il est par exemple possible d’acheter des mentions J’aime, de faire publier des liens publicitaires dans des zones de chalandises ou encore de cibler une campagne en fonction des centres d’intérêts.
Cependant, même si vous êtes visible sur le réseau social, il n’est toujours pas évident d’être en première page sur les moteurs de recherche.

Référencement Internet

Pour apparaître sur les pages des moteurs de recherche, il faut avoir un référencement. La première étape consiste à correctement organiser le site internet afin de faciliter le travail des robots. Un robot est un logiciel qui passe régulièrement analyser les sites internet pour comprendre leurs contenus. Ce robot classe le site en fonction des centres d’intérêt qu’il a trouvé dans le site.
Ceci n’est pas suffisant car le système du référencement est soumis aux enchères. Afin de progresser dans le classement, il faut avoir un budget marketing alloué aux points suivants :

  • L’achat de mots-clés, qui est soumis à la loi de l’offre et la demande, plus un mot-clé est demandé, plus il est cher,
  • L’achat de campagnes qui vous permet d’être temporairement sur la première page en fonction de mots-clés,
  • L’achat d’espaces publicitaires sur les pages des moteurs de recherche, qui garantit d’être en première page le temps de la campagne.

Il existe une autre catégorie de référencement qui est plus performante sur le long terme : Le référencement naturel.
Comme son nom l’indique, ce référencement est présent naturellement sur Internet. Les robots analysent les liens qui dirigent vers votre site et vont ensuite mettre une meilleure note au référencement, par exemple : quelqu’un écrit un article sur un forum et met un lien hypertexte vers votre site.
Vous l’aurez compris, le référencement naturel reflète le succès de votre site. Il faudra donc publier un contenu intéressant qui va inciter les internautes à partager vos articles et être présent sur les réseaux sociaux, les forums et les commentaires des médias pour montrer votre présence : C’est le travail du gestionnaire de trafic et de communauté.
Cependant, avec tout les efforts du monde, ce système n’est pas efficace à 100%. En effet, il existe des sociétés spécialisées qui se chargent de poster des liens dans des espaces publicitaires et qui possèdent des robots dont le rôle est de s’occuper de poster des liens partout; ce sont les régies publicitaires. Leurs services sont payants.

Pendant un moment, on pouvait voir fleurir ce que l’on appelle des fermes de contenus. Le principe était d’avoir plusieurs sites internets qui pointaient les uns vers les autres. Au fur et à mesure, on passait d’un site à l’autre pour parfois revenir sur le site de départ. Evidemment, à chaque page, le flot de publicité très agressif venait déranger la navigation. L’objectif était de garder l’internaute prisonnier des sites composant la ferme afin de réaliser des revenus publicitaires. Les robots arrivent aujourd’hui à détecter les fermes et pénalisent lourdement le classement lors de la recherche.

Comment voir l’audience d’un site Internet ?

Il faut se doter d’outils qui vont réaliser les statistiques. Le gestionnaire de trafic aura alors à disposition des graphiques et des tableaux qui lui donneront tout un tas d’informations : la localisation des visiteurs (GéoLoc), les heures de passage, le temps moyen qu’un internaute reste sur une page, les mots-clés qui lui ont permis de venir, les taux de rebonds

Il est possible d’avoir ses propres outils dans son site internet qui fourniront des informations intéressantes comme la fréquentation. Toutefois, des outils d’analyse beaucoup plus puissants existent et sont nécessaires pour analyser le trafic de la manière la plus fine possible.